Membranes épirétiniennes

Membranes épirétiniennes 150 150 romain.b@quinze.agency

Membranes épirétiniennes

Les membranes épirétiniennes sont dues à une prolifération de cellules fibreuses et contractiles à la surface de la rétine, au niveau de la macula. La macula est la zone centrale de la rétine, qui permet la vision fine, comme la lecture ou la reconnaissance des visages.


Cause :
Dans la grande majorité des cas les membranes épirétiniennes surviennent de façon spontanée et on parle alors de membranes épirétiniennes idiopathiques. Leur fréquence augmente avec l’âge et la présence d’un phénomène appelé le décollement du vitré.

Plus rarement ces membranes sont la conséquence  d’une déchirure de la rétine, d’un décollement de la rétine, d’une pathologie vasculaire ou inflammatoire de la rétine.

Symptômes: 

En se contractant la membrane entraîne une déformation et une altération des tissus de la rétine qui peut se traduire par une baisse de vision ou des déformations visuelles.
L’évolution est habituellement lente, mais des cas de progression rapide demeurent possibles.

Diagnostic :

Le diagnostic est évoqué par l’examen du fond d’oeil et confirmé par un examen d’imagerie : la tomographie en cohérence optique(OCT).

Traitement : 

Lorsqu’une membrane épirétinienne est responsable d’une altération de la fonction visuelle, le traitement devient chirurgical. L’intervention utilise des techniques de microchirurgie vitréo-rétinienne. Cette intervention peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale, le plus souvent en ambulatoire.

Evolution post opératoire :

La récupération visuelle est progressive, et dépend de l’état rétinien lors de l’intervention.  Dans la grande majorité des cas, les déformations s’atténuent et la vision s’améliore sur quelques mois. Dans les autres cas, une stabilisation de la vision est obtenue.
Des contrôles post opératoires sont nécessaires pour s’assurer de la bonne évolution.

Aller au contenu principal